France

Nord: à Hautmont, un fils ravit le siège de maire à son père

Stéphane Wilmotte s’est imposé au second tour des élections municipales à Hautmont face à son père, Joël Wilmotte, élu à la tête de la ville depuis 1989.

Un héritage dans la douleur. Dimanche soir, Stéphane Wilmotte a été élu au second tour des élections municipales à Hautmont, dans le Nord, avec 52,96% des voix. Pour y parvenir, il a battu son père, Joël Wilmotte (47,04%), maire depuis 1989.

Au premier tour, celui-ci avait obtenu plus de 46% des suffrages. Mais son fils, arrivé en deuxième position avec 37,47% des voix, a pu bénéficier du soutien du candidat LFI, Anthony Larroque, qui s’est retiré pour rejoindre sa liste.

Maire par intérim

Père et fils ont mené une campagne virulente dans cette ville de 15.000 habitants après avoir passé des années à collaborer. « Le contexte de cette élection est horrible. C’est un mauvais feuilleton. Je ne le le souhaite à personne », avait déclaré à France 3 Joël Wilmotte avant le scrutin, lui qui appelle désormais son fils « Monsieur Stéphane Willmotte ».

Avant son élection, Stéphane Wilmotte a siégé pendant 15 ans au conseil municipal. De 2015 à 2016, il avait même remplacé son père dans le fauteuil de maire, lorsque ce dernier avait été frappé d’une peine d’inégibilité. Après une campagne âpre et un entre-deux tour sur fond de confinement, le fils aura réussi à inverser la tendance et à ravir la place à son père.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions

Source: bfmtv.com

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer